Investir dans l’agriculture et l’élevage

A première vue, investir dans l’agriculture et l’élevage parait simple. Les Africains et les humains en générales cultivent la terre et s’occupent de bétails depuis la nuit des temps. Mais ce qui est simple est compliqué en réalité.

 

Investir :

Bruno, pour sa part, est issu d’une famille d’agriculteurs et d’éleveurs français. Lorsqu’il a rencontré son mentor, feu Alexandre en 1998, tous les deux ont souhaité monter un projet agricole au Sénégal et en Gambie. Des essais et un début de culture maraicher et rizicole, ainsi qu’un élevage de poussins ont été mis en place en 2003.

En 2017, Bruno a souhaité relancer son projet, avec l’aide de son beau-frère urbain. Il a lancé le projet FIACI en association.

Présentation de FIACI

Page facebook FIACI

Slogan : Ne pas promettre la lune, mais apporter du concret

Le projet FIACI est la résultante de l’analyse du livre l’Affaire des RSI. (Le scandale de l’agrobusiness en cote d’ivoire).

L’auteur de l’Ecclésiaste (8:1) rappelle : «Qui est comme le sage, et qui connaît l’explication des choses? La sagesse d’un homme fait briller son visage, et la sévérité de sa face est changée.»

Un seul contributeur est resté dans le projet, ayant été patient et ayant confiance dans l’équipe dirigeante. Il en sera récompensé en temps et en heure.

En 2020, FIACI (Fonds d’investissement agricole de Côte d’Ivoire) devient une société commerciale ou coopérative (étude en cours). La structure lancera ses activités à partir de février 2020 dans la région du Bélier (Côte d’Ivoire).

Des nouvelles seront données régulièrement sur l’avancement du projet.

 

Conseils : vous souhaitez investir dans l’agriculture et l’élevage, faites très attention. Trop de personnes se sont fait arnaquer et ont perdu beaucoup d’argent, qui auraient pu contribuer au développement économique du pays.

Vanité des vanités, tout est vanité. (Ecclésiaste1)

 

En cas de besoin, contactez-nous.

error: le contenu de ce site est protégé